Rechercher
  • DARTAGNAN

Télétravail, un saut vers l’inconnu !

Mis à jour : mai 10



Face à l’épidémie du coronavirus, le gouvernement français impose le confinement le 12 mars 2020 pour limiter la propagation du virus Covid-19. Le télétravail s’impose alors aux entreprises qui souhaitent poursuivre leur activité.

Pour les sociétés qui pratiquaient déjà partiellement le télétravail, l’adaptation n’est pas très difficile. Pour les autres, il faut brûler les étapes (voir notre article Les clés d’une mise en place réussie du télétravail)


Côté salariés

Sans préparation, les collaborateurs sont rétifs face à un travail en totale autonomie, dans un nouveau cadre et avec de nouveaux outils (communication…). De plus nous sommes des êtres sociaux, aimons les contacts physiques, les échanges à la pause café… et la disparition de ces rencontres crée un sentiment d’isolement et un manque d’appartenance au groupe, « loin des yeux, loin du cœur ».


Quand les employeurs appuient sur l’accélérateur

Les avantages du télétravail pour le salarié, comme la réduction du temps de transport ou le meilleur équilibre entre vie personnelle et professionnelle, demeurent des freins importants à sa mise en place. Il en est même avec le coût de l’investissement, les procédures de sécurisation des données, la modification des contrats qui conduisent les employeurs à ne pas modifier leurs « petites habitudes ». De plus comment s’assurer de l’implication des salariés ?

Mais quand il s’agit de maintenir l’activité de l’entreprise, l’entrepreneur surpasse ses réticences culturelles, et lève subitement tous les freins.

Le télétravail est une nouvelle organisation du travail, et implique un nouveau mode de management par la confiance à la place du contrôle. Il s'agit de réformer non seulement les modes de management, mais aussi les mentalités, et cela est bien plus difficile.


La situation de crise impose le télétravail aux employeurs comme aux salariés, les réticences envers le télétravail pourraient, tant pour les employeurs que pour les travailleurs, être surmontée après le coronavirus et permettre à la France de combler un retard pris dans la mise en place de solutions de travail à distance.

© 2013

  • c-facebook
  • Twitter Classic
  • Google Classic